A l’heure de la rentrée, les associations Bondynoises vont relancer leurs activités, qu’elles soient culturelles, sportives ou bien d’utilité publique. Leurs actions sur notre ville contribuent à notre qualité de vie. Les conditions dans lesquelles elles travaillent avec les Bondynois sont donc primordiales.

Or l’obtention de salles ou de créneaux horaires devient difficile. Certaines associations se voient contraintes de déménager, de partager des locaux pour pouvoir encore proposer leurs services.

Les décisions de la majorité municipale quant à l’utilisation du patrimoine communal ne sont pas transparentes et ne semblent malheureusement pas guidées par une réflexion sur les besoins à venir. Par exemple, les salles des « bains-douches » ont été libérées, mais pour quel projet ?

Bonne rentrée à toutes et tous !